Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Saint-Cyr-la-Rivière, vite 2020

De la vigne à Saint-Cyr la Rivière ?

 

 

 

En un siècle et demi le visage de notre commune bien changé. En effet, le plan napoléonien de 1807 réserve bien des surprises, en cela étayé par les différents recensements.

Alors, quel  ne fût ma surprise en découvrant que notre  commune comportait de nombreuses vignes.

La première se situait entre Grandbois et le centre ville à l'ouest vers les Roues et se nommait "au dessus de la vigne du croc"

La seconde au sud de Grandbois vers la Quenotte et s'appelait "les vignes de Marancourt"

La troisième à l'ouest à la limite de Saclas vers les terres douces "la grande vigne"

La quatrième au sud est  à la Quenotte "les vignes basses de Marancourt"

La cinquième  vers Arrancourt "les vignes de Marancourt"

La sixième au nord ves les Marvaux "les vignes des Fossés"

A priori la surface totale des vignes devait représenter environ  15 à 20 % de la globalité des terres agricoles. Sachant que la superficie globale des terres agricoles est de 819 hectares (en 2003 source laurif), cela devait représenter 120 hectares de vigne !

D'ailleurs sur le recencement de 1836, il apparaît 7 vignerons et 7 cultivateurs.

Sans nul doute que le "Clos de Marancourt 1810" devait être fameux, mais je pense que nous n'aurons malheureusement  plus l'occasion d'en boire une bouteille. 

Il apparaît par contre évident qu'au 19ème la région devait être exportatrice de vin. Malheureusement le Philloxera et l'apparition du chemin de fer eurent raison de la production locale, la production devenait de moins en moins rentable, et s'étiola petit à petit jusqu'à la fin de la première guerre mondiale, au profit de la production céréalière.

 

(vite 2020)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article